Détective Pikachu, comme un retour en enfance

Né dans les années 90, j’ai été bercé par les aventures extraordinaires des pokémons. Mangas, séries, films animés, cartes à jouer et bien sûr jeux vidéo, comment passer à côté de la franchise nippone.

Après une perte de vitesse entre 2006 et 2013, la Pokémon Company ne cesse de se renouveler de puis 2016. Et voici qu’en mai 2019, le projet du film en live action se concrétise avec la sortie sur grand écran de « Détective Pikachu ». Je me demande alors si l’émerveillement de l’enfant a laissé place au pragmatisme de l’adulte ?

Un rêve d’enfant dans un corps d’adulte

Les premières minutes du film me plonge dans un sentiment de nostalgie intense. L’imaginaire prend le dessus assez vite grâce à une réalisation impeccable et des effets spéciaux millimétrés. Emmener dans un monde où pokémons et humains cohabitent apparaît comme un rêve devenu réalité. Dans la ville de Rime City la symbiose est même utopique.

Le réalisme graphique et l’animation est surprenante pour une immersion totale dans l’univers. Malheureusement le scénario n’est pas à la hauteur de cette réalisation. Il est cependant agréable de voir que les personnages de notre enfance ont également « évolué ». On retrouve ainsi un Pikachu en véritable accro du café, dont nous aussi jeunes adultes sommes adeptes.

Les pokémons et leurs mystères …

Pendant les 104 minutes du film on est plongé dans un univers qui mélange les différentes générations de Pokémon mais toujours avec Pikachu comme tête d’affiche. Pour rappel, depuis 1996 le catalogue de la franchise ne cesse de grandir pour aujourd’hui atteindre 812 espèces sur 8 générations. Bien entendu, le film n’en montre qu’une légère partie et se laisse donc la possibilité de les ajouter pour de prochains films.

Les différentes espèces présentées dans « Détective Pikachu » servent bien l’intrigue qui est totalement différente de l’histoire que l’on connaît tous. Evidemment on peut regretter le manque de combats mais l’enjeu du film est ailleurs. Au fur et à mesure, le film nous fait découvrir les personnalités de certains pokémons comme par exemple Psykokwak ou un excellent passage de M.Mime. Ce point de vue sert parfaitement le film et on rit facilement à ces jeux d’acteurs virtuels.

m mime detective pokemon

Néanmoins le scénario est trop léger et facile à anticiper. Certains passages auraient pu être développés comme par exemple les phases de dressage ou des combats épiques. Restons cependant satisfait de la réalisation qui nous offre tout le mysticisme de Mewtwo et confère à chaque pokémon une personnalité qui lui est propre.

pkachu arene detective

Avis Geek Discover à propos de « Détective Pikachu »

Vous êtes un enfant des années 90, vous avez joué à Pokémon Rouge sur GameBoy et suivi les aventures de Sacha ? Nous vous recommandons de foncer voir au cinéma « Détective Pikachu ». Pendant 1h44 vous reviendrez en enfance et déconnecterez votre cerveau. Il faut regarder ce film avec votre regard d’enfant. Oubliez le scénario pour vous concentrez sur les effets et le réalisme des graphismes. « Détective Pikachu » est donc un film à voir sans pour autant s’emballer. C’est une délicieuse madeleine de Proust !

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s