Marathon de New-York 2019 : Empire State of Runner

Bien des choses font rêver, mais une course fait fantasmer les runners du monde entier. Du simple sportif qui s’entretient jusqu’au plus grand athlète, tous se voient un jour parcourir les 42,195 km du Marathon de New York. Le dimanche 3 novembre 2019, plus de 50 000 participants vont s’élancer dans ce qui sera certainement la course d’une vie.

Telle une institution, cette course est rentrée depuis sa création en 1970 dans la liste des choses que l’on aimerait accomplir dans sa vie. Au-delà de la symbolique de se dire : « j’ai terminé un marathon », le marathonien new yorkais que vous deviendrez pourra dire : « j’y étais ». Imaginez-vous lors de votre pause à la machine à café fraichement revenu de votre périple sportif américain, vous vanter d’avoir vu défiler la « Grosse Pomme » à une vitesse de 10km/h (ou plus). Décrire ces passages dans lesquels, vous n’entendiez que les souffles des autres participants ayant tous pour objectif de finir en plus ou moins de quatre heures.

La beauté du Marathon de New York réside également dans le fait qu’en plus d’être une compétition majeure de la saison professionnelle, elle reste ouverte aux amateurs moyennant environ 320$ pour les non-américains. Disons-le-nous, les frais de participation motivent mais ce n’est pas la seule source de motivation. Le marathon est le travail d’une année d’entrainements acharnés avec la volonté de montrer aux autres et à soi-même que l’on peut y arriver. Lors du passage au vingt et unième kilomètre, la fraicheur physique engrangée pendant une année laissera place à un mental d’acier forgé depuis un semi-marathon déjà. Oui, ce sera bien le choc entre vos pieds et l’asphalte des précédents kilomètres qui vous poussera à continuer.

marathon-new-york-featured

La dernière ligne droite du Marathon de New York vous transporte dans un univers parallèle. Derrière vous plus d’une trentaine de kilomètres avalés. Devant vous se dresse Central Park avec en point de mire, la Statue de la Liberté ; c’est à cet instant que vous vous voyez bras en l’air remportant cette magnifique lutte contre vous-même. Certainement qu’après cette expérience tant forte émotionnellement que traumatisante physiquement, vous désirerez arrêter le marathon. Il est possible néanmoins que vous vous découvriez une passion pour ces courses qui font se surpasser les participants. Dès lors vous pourriez vous découvrir une passion pour le trail, l’ultra-trail ou encore les courses ludiques.

Chers amis runners, si tout cela vous donne envie n’hésitez pas, enfilez une bonne paire de chaussures et courez, entrainez-vous, il se peut qu’un jour on se croise sur les 42km les plus célèbres du monde.

parcours du marathon de new york
Parcours 2019 du marathon de New-York
Publicités